Choisissez Votre Couleur.


Auteur Sujet: place aux éleveurs de "mutations"  (Lu 85561 fois)

0 Membres et 2 Invités sur ce sujet

24 octobre 2019 à 19:39:55
Réponse #195
  • L'Equipe.
  • Présent
  • *
  • Messages: 7064

Ok.


Tu as une idée de ce qui a été avancé tout du moins en ce qui concerne les mutations en anatidés ou c'est confidentiel ?


24 octobre 2019 à 20:22:50
Réponse #196
  • Présent
  • *
  • Messages: 415
  • location: Gironde
  • Sexe: Homme

Je ne sais si c'est confidentiel ou pas, mais comme je ne suis pas porteur de la proposition, je ne peux la communiquer.
Juste à dire que je ne l'ai personnellement pas cautionnée, notamment par rapport aux cas des "mutations de phénotypes ancestraux", qui pourraient créer le flou pour certaines espèces préservées en captivité depuis de nombreuses générations (conservation) et pourraient compliquer leurs éventuelles réintroductions dans la nature (renforcement de populations) avec un statut (français) de domestiques … Aussi par ce que dans le cadre de l'AM2018, il est également pointé au Conseil d'État, la définition de domestique qui ne correspondrait qu'à une liste … non exhaustive et non révisée depuis 13 ans.
« Modifié: 24 octobre 2019 à 20:24:04 par Raf »
Laurent DAYMARD - AGIR ESPÈCES
Association de Gestion des Intérêts et de la Réglementation, Espèces Sauvages Préservées En Captivité Ex Situ.


24 octobre 2019 à 20:38:20
Réponse #197
  • L'Equipe.
  • Présent
  • *
  • Messages: 7064

Merci en tout cas pour les infos que tu peux nous livrer régulièrement ( tu es le seul !  ; ) )


25 octobre 2019 à 00:21:01
Réponse #198
  • Présent
  • *
  • Messages: 392
  • location: 78
  • Sexe: Homme
    • Softincub


Juste à dire que je ne l'ai personnellement pas cautionnée, notamment par rapport aux cas des "mutations de phénotypes ancestraux", qui pourraient créer le flou pour certaines espèces préservées en captivité depuis de nombreuses générations (conservation) et pourraient compliquer leurs éventuelles réintroductions dans la nature (renforcement de populations) avec un statut (français) de domestiques …
De toute les façons je ne pense pas qu'il serait envisageable de réintroduire des mutants dans la nature, fussent-ils de "phénotypes ancestraux", et qu'ils aient ou non le statut de domestiques.
Excuses, je m'exprime un peu dans le vide car je ne connais pas tous les éléments de ce problème, qui semble complexe, mais intéressant.