Choisissez Votre Couleur.


Auteur Sujet: Notre passion en danger !!!  (Lu 2748 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

01 février 2021 à 20:06:21
  • seine maritime
  • Administrateur
  • Présent
  • *
  • Messages: 32029
  • Age: 100
  • location: Normandie
  • Sexe: Femme
  • super caractère

SAUVONS LES NACS, NON À LA LISTE POSITIVE EN SON ÉTAT ACTUEL

Une minorité de députés anti captivité ont l'idée de créer une liste positive concernant la détention de vos oiseaux alors même qu'ils sont nés et élevés en captivité.

A diffuser sans modération. Voici le lien :

https://www.mesopinions.com/petition/animaux/sauvons-nacs-liste-positive-etat-actuel/125042?fbclid=IwAR2amQCt99j_u6alxZ_RizZ0ZVWW6SscLX46GyhLX8UgcO2KG2IQEyYMo74

bonne lecture

http://www.syndicat-animaleries.org/pages/informations-professionnelles/autres-informations-professionnelles/interdiction-de-vente-v2.html?fbclid=IwAR1xdU8odm51W8C_c8NsahHiMOySW_czDNh06rAqIntwnUoiskWPIh3AcGE

 (printemps)


01 février 2021 à 20:07:03
Réponse #1
  • seine maritime
  • Administrateur
  • Présent
  • *
  • Messages: 32029
  • Age: 100
  • location: Normandie
  • Sexe: Femme
  • super caractère

Merci à Patrice

l'amendement en question

ART. 4 TER N° 415
ASSEMBLÉE NATIONALE
22 janvier 2021
LUTTE CONTRE LA MALTRAITANCE ANIMALE - (N° 3791)
Commission
Gouvernement
Adopté
AMENDEMENT N o 415
présenté par
M. Villani, M. Orphelin, Mme Batho, Mme Forteza, M. Julien-Laferrière, Mme Gaillot, M. Chiche
et M. Taché
----------
ARTICLE ADDITIONNEL
APRÈS L'ARTICLE 4 TER, insérer l'article suivant:
Après l’article L. 214-2 du code rural et de la pêche maritime, il est inséré un article L. 214-2-1
ainsi rédigé :
« Art. L. 214-2-1. – I. – Seuls les animaux d’espèces non domestiques dont la liste est déterminée
par un arrêté du ministre en charge de la transition écologique peuvent être détenus comme animaux
de compagnie ou dans les élevages d’agrément par des personnes physiques ou morales.
« II. – Cette liste peut être modifiée par le ministre en charge de la transition écologique en tenant
compte des critères suivants :
« – les animaux de l’espèce concernée doivent être détenus dans des installations et des
équipements conçus pour répondre à leurs besoins physiologiques, comportementaux, éthologiques
et écologiques ;
« – la mesure dans laquelle les animaux de l’espèce concernée sont de nature agressive et/ou
dangereuse ou constituent un autre danger particulier pour la santé de l’Homme ;
« – l’existence ou non d’indications claires que lorsque des spécimens en captivité s’échappent dans
la nature, l’espèce pourrait s’y maintenir et ainsi constituer une menace écologique ;
« – la disponibilité de données bibliographiques sur la détention de l’espèce ;
« – en cas de données ou d’informations contradictoires concernant la capacité de l’espèce
concernée à être détenue, il est considéré qu’un ou plusieurs des critères qui précèdent ne sont pas
remplis.

APRÈS ART. 4 TER N° 415
2/2
« III. – Lors de l’évaluation des critères énumérés ci-dessus, le ministre en charge de la transition
écologique se base sur une enquête approfondie fondée sur les données scientifiques disponibles les
plus fiables et les résultats les plus récents de la recherche internationale. Le ministre modifie la
liste seulement s’il s’avère, sur base de l’enquête, que la détention de spécimens de l’espèce
concernée ne constitue aucun danger réel pour la protection du bien-être animal, de la santé et de la
vie des personnes humaines, des animaux ou de l’environnement contre une menace écologique.
« IV. – Toute personne physique ou morale qui, au moment de l’entrée en vigueur de la loi n° du
visant à renforcer la lutte contre la maltraitance animale, détient, pour des fins autres que la
production, ou que l’élevage d’agrément, un ou plusieurs animaux des espèces qui ne figurent pas
sur la liste visée au I, doit pouvoir prouver qu’il détenait ce ou ces animaux avant la date d’entrée en
vigueur de ladite loi.
« V – Dans les établissements d’élevage, autres que les élevages d’agrément, d’animaux d’espèces
non domestiques, de vente, de location, de transit, tels que définis à l’article L. 413-2 du code de
l’environnement, la détention d’animaux appartenant aux espèces ou groupes d’espèces non
domestiques ne figurant pas sur la liste mentionnée au I du présent article, est soumise à
autorisation préalable en application de l’article L. 412-1 du même code. »
EXPOSÉ SOMMAIRE
La mode des « nouveaux animaux de compagnie » est croissante dans les foyers français et
européens. Ces animaux sauvages exotiques sont principalement des reptiles, oiseaux, primates et
autres mammifères, insectes, dont la majorité est importée de pays extra-européens et dont l’origine
est parfois illégale, alimentant ainsi un trafic qui conduit directement à un appauvrissement de la
biodiversité. En France, la détention de ces animaux est, à ce jour, régie par l’arrêté du 8 octobre
2018, une réglementation très limitée et peu tournée vers le bien-être animal. Or, la proximité entre
les humains et les animaux sauvages non indigènes peut avoir des conséquences dramatiques :
zoonoses (maladies animales transmissibles à l’Homme), sécurité publique, conditions de détention
non adaptées, trafic faunique, disparition des espèces, etc.
Ainsi, l’amendement intègre dans la loi une liste positive et plus proactive des espèces non
domestiques pouvant être détenues par des particuliers comme animaux de compagnie. Tout autre
animal d'espèce non domestique qui ne figure pas sur cette liste positive ne pourra faire l’objet d’un
commerce ou d’une détention par et pour un particulier, sauf dérogation stricte.
Cet amendement est issu de discussions menées avec l’association Code animal


01 février 2021 à 20:11:08
Réponse #2
  • Présent
  • *
  • Messages: 273

ouai ca craint ca


01 février 2021 à 20:12:03
Réponse #3
  • L'Equipe
  • Présent
  • *
  • Messages: 12046
  • Age: 10
  • location: Centre
  • Sexe: Homme
  • Rêver sa vie, vivre ses rêves

signé avec un petit message de mécontentement



01 février 2021 à 20:35:48
Réponse #4
  • Présent
  • *
  • Messages: 2622
  • Age: 43
  • location: Manche
  • Sexe: Homme

Ces animalistes me courent sur le haricot.... ils se trompent de bataille dans leur monde idéaliste..... ils feraient mieux de se préoccuper de la diminution plus qu inquietante des populations sauvages plutôt que de vouloir interdire toute forme de captivité...


01 février 2021 à 20:56:51
Réponse #5
  • Présent
  • *
  • Messages: 273

ouai on vit vraiment une époque de m**** de toute façon.

surtout que les éleveurs pourraient servir de vivier avec leur repros, pour réintroduire des espèces en voie de disparition dans leur milieu naturel.

après je ne connais pas le pourcentage de réussite pour ce genre d'opération.

et je dit peut être des conneries mais je sais que ca a était fait,  pour d'autres espèces des cichlidés du malawi notamment 


« Modifié: 01 février 2021 à 21:00:43 par bibi62 »


02 février 2021 à 09:48:43
Réponse #6
  • Présent
  • *
  • Messages: 647
  • Age: 23
  • location: Maine et Loire
  • Sexe: Homme

Signé également  : ( : (


02 février 2021 à 15:57:24
Réponse #7
  • Présent
  • *
  • Messages: 1114
  • Age: 59
  • location: 79
  • Sexe: Homme

signé plus un commentaire (taz)


02 février 2021 à 19:28:52
Réponse #8
  • Présent
  • *
  • Messages: 2622
  • Age: 43
  • location: Manche
  • Sexe: Homme



03 février 2021 à 10:50:24
Réponse #9
  • L'Equipe
  • Présent
  • *
  • Messages: 12046
  • Age: 10
  • location: Centre
  • Sexe: Homme
  • Rêver sa vie, vivre ses rêves

Il est temps que nous nous manifestions pour sauver notre passion et nous opposer aux voix  des extrémistes animalistes


Bonjour à tous,

Suite à l'amendement "liste positive", France psittacidé législation a décidé de vous proposer un modèle de courrier à envoyer à vos députés et sénateurs.
Vous trouverez le PDF avec les champs de personnalisations modifiables ici:
https://drive.google.com/.../15XmS5Nw7L5TvWmX2HcR.../view...

Egalement sous format Word là :https://drive.google.com/.../16_BcHnHeurkH2EMq4k.../view...

Vous avez été nombreux à vouloir partager une pétition qui circule actuellement contre cet amendement, et nous avons décider de ne pas la relayer.
D'une part parce que nous ne nous voyons pas signer une pétition demandant "plus de contrôles et des normes de maintien minimum" mais surtout car le passé nous a démontré que les pétitions, sauf à être signées par plusieurs millions de personnes n'apportent pas de plus-value. Elles peuvent même être contre-productives quand les signataires pensant avoir fait leur B.A ne s'investissent pas plus.Ce PDF peut servir de base, ou être envoyé tel quel. Mais il est très important que les parlementaires soit plus nombreux à s'opposer à l'entrisme des dictats écolocrates.
Partagez en masse et surtout ne rechinez pas à l'investissement en timbres qui permettront de faire remonter votre avis à vos représentants parlementaires.
Nous vous invitons bien évidement le plus possible a rencontrer vos élus pour appuyer votre courrier.



03 février 2021 à 17:58:06
Réponse #10
  • L'Equipe.
  • Présent
  • *
  • Messages: 6725

Je suis d'accord, il est temps de faire face ce qui se profile.Je ne signe pas de pétitions car ça ne sert à rien si ce n'est pas suivi d'actes...et c'est ce qui se produit à chaque fois !!!!.
Il est certain que je refuse que notre passion se résume à de la paperasse pour satisfaire quelques personnes qui n'y connaissent rien.
Nous avons un rôle et une PLACE dans la conservation et le maintien en vie d’espèces qui disparaissent chaque jour.
Nous ne sommes pas une bandes de gens qui font n'importe quoi, arrêtons les cliches comme certaines minorités voudraient le faire croire.
Il faut défendre en n'acceptant pas une forme de fatalité.
Affichons nos idées et exposons les afin d'expliquer le bien fondé.



03 février 2021 à 18:42:41
Réponse #11
  • L'Equipe
  • Présent
  • *
  • Messages: 12046
  • Age: 10
  • location: Centre
  • Sexe: Homme
  • Rêver sa vie, vivre ses rêves

Je suis d'accord, il est temps de faire face ce qui se profile.Je ne signe pas de pétitions car ça ne sert à rien si ce n'est pas suivi d'actes...et c'est ce qui se produit à chaque fois !!!!.
Il est certain que je refuse que notre passion se résume à de la paperasse pour satisfaire quelques personnes qui n'y connaissent rien.Nous avons un rôle et une PLACE dans la conservation et le maintien en vie d’espèces qui disparaissent chaque jour.Nous ne sommes pas une bandes de gens qui font n'importe quoi, arrêtons les cliches comme certaines minorités voudraient le faire croire.Il faut défendre en n'acceptant pas une forme de fatalité.Affichons nos idées et exposons les afin d'expliquer le bien fondé.

justement, qq courriers de ce type adressés aux députés, sénateurs et ministre de la transition écologique pourraient faire reconnaitre notre investissement dans le maintien des espèces en captivité protégeant ainsi celles libres



03 février 2021 à 21:44:25
Réponse #12
  • Présent
  • *
  • Messages: 134
  • location: seine maritime
  • Sexe: Homme

c'est parti:
un courrier à la deputée, un courrier à la senatrice......


03 février 2021 à 21:48:02
Réponse #13

Courrier retravaillé, prêt à partir chez Monsieur le Sénateur et Madame notre Député.


04 février 2021 à 19:33:39
Réponse #14
  • seine maritime
  • Administrateur
  • Présent
  • *
  • Messages: 32029
  • Age: 100
  • location: Normandie
  • Sexe: Femme
  • super caractère