Choisissez Votre Couleur.


Auteur Sujet: Fiche : Arum  (Lu 6070 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

12 mars 2008 à 20:46:47

Arum d’Ethiopie
Zantedeschia aethiopica




Plante à rhizome dont la souche doit être enterrée profondément.
Feuilles charnues, vertes en fer de lance, à long pétioles spongieux. De juillet à octobre apparaissent de nombreuses tiges portant une grande spathe blanche entourant un court spadice jaunâtre.





 



Aller on rentre dans la fiche technique :

Dimensions :
1,20 mètre de hauteur par 1 mètre de largeur.

Exigences :
Soleil ou mi-ombre. Attention à bien protéger en hiver en climat continental.

Multiplication :
Par division des touffes et le faire au printemps.

Emploi :
Magnifique  en bordure de plan d’eau, de bassin ou de ruisseau.




Je vous le conseil, mais protection contre les canards ...


Plantation :
Comptez 1à 2 piedS par m2. Installez-les en terre souple, profonde, mais bien drainé, humifère et toujours fraîche voire les pieds dans l’eau jusqu’à moins 20 cm. Dans ce dernier cas, les souches ne doivent pas être prises dans la glace, l’hiver.

Culture facile également en grand conteneur à peine immergés.

En pleine terre, paillez copieusement les souches pour les protéger des gelées.



A retenir d’autres espèces ou variétés :

Crowborough est une forme de plus petite taille, 80 cm

Green Goddess montre de très grandes spathes délavées de vert.







Pink Milt expose des petites spathes teintés de rose surtout à leur base.

Neptune aura bien la gentillesse de nous apporter son savoir. Merci mon cher collègue.

Daffy 
« Modifié: 04 octobre 2008 à 21:25:18 par DAFFY »


13 mars 2008 à 10:02:24
Réponse #1

ben t'a tout dit  ; )

tes photos sont magnifiques!!!

contrairement à ce que beaucoup de gens pensent, l'arum est une veritable plante de marais. son biotope naturel se trouve dans les marécages d'afrique du sud (et non pas d'éthiopie) ou elle peut subir des secheresses de plus de 6 mois.

ce qui explique qu'avec une humidité relative, elle prospère dans nos jardins. mais sa place est vraiment en bord d'étang ou de riviere.

comme Aponogeton distachyos, natif des memes latitudes, elle a gardé ses habitudes de l'hemisphere sud et, sans les gelées d'hiver qui réduit a néant ses parties aèriennes, elle fleurirait volontier de septembre à mai sans discontinuer.


15 août 2014 à 07:20:42
Réponse #2
  • Présent
  • *
  • Messages: 1859
  • location: Saint Martin d'Abbat
  • Sexe: Homme

Je déterre...


J'ai lu une certaine toxicité pour cette plante, qu'en pensez vous ?
L'avez vous en accès aux pensionnaires ou protégé ?


15 août 2014 à 11:15:32
Réponse #3
  • Animateur Junior
  • Présent
  • *
  • Messages: 3881
  • location: Nord
  • Sexe: Homme

Je l'ai déjà vu en parc et il n'y avait pas de soucis !  ; )


La toxicité doit être importante lorsque la quantitté ingérée est grande !  (indécis)  Bon aller peut être pas avec certaines oies et bernaches mais avec de spetits j'y voit pas de soucis !  ; )