Choisissez Votre Couleur.


Auteur Sujet: L'organe du son  (Lu 5910 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

17 décembre 2008 à 19:34:08
  • Présent
  • *
  • Messages: 3869
  • Age: 61
  • location: Braine-le-Comte, Hainaut
  • Sexe: Femme

L’organe du son

Contrairement aux mammifères dont les sons proviennent de la trachée, les oiseaux ont un organe particulier qui leur permet d’émettre des sons et même des vocalises.

La syrinx

-   Du latin : Flute de Pan
-   En archéologie : Instrument de musique à tuyaux inégaux
-   Zoologie : organe vocal des oiseaux

Dans la mythologie grecque, Syrinx était une nymphe, fille du fleuve Ladon et l’une des plus fidèles compagnes d’Artémis.
Afin d’échapper aux assiduités du Dieu Pan, elle se volatilisa soudainement, poursuivie par celui-ci.
Plutôt qu’une douce nymphe à embrasser, il n’y eu que des roseaux et Pan en confectionna une flûte à 7 tuyaux qui porta le nom de Syrinx ou flûte de Pan.

Organe du chant, chez les oiseaux, situé à la bifurcation en Y de la trachée et constitué de fines membranes qui vibrent au passage de l’air afin de permettre aux oiseaux d’émettre des sons et des vocalises.
Chez les mammifères, l’organe des sons est le larynx, situé au dessus de la trachée.
Chez les oiseaux, la syrinx se situe au niveau de la bifurcation de la trachée, sous la trachée, entourée des sacs aériens.

Elle se distingue en 3 groupes selon sa disposition au niveau de la bifurcation de la trachée:
-   La syrinx trachéale
-   La syrinx bronchiale
-   La syrinx trachéo-bronchiale

C’est une structure cartilagineuse qui fait vibrer des membranes devant des pavillons servant de caisse de résonance (un peu le principe du tympan de l’oreille).
Plus haut, la syrinx est surmontée d’un tambour ou d’une bulle lui servant d’amplificateur de sons.
Certains oiseaux n’ont pas de pavillons, d’autres peuvent les faire vibrer séparément, ce qui permet des variations dans les sons.
La syrinx est plus développée chez les mâles que chez les femelles, ils chantent plus que les dames.
Evidemment, elle diffère selon les espèces.
Les perroquets ont une musculature très développée, ce qui leur permet d’émettre une quantité de sons divers.
Les grues et les cygnes chanteurs se servent de leur longue trachée comme caisse de résonance.
Certaines espèces de cigognes ainsi que les autruches ont une syrinx très peu développée.
Les vautours n’ont peu ou pas de syrinx.

Malgré quelques exceptions, comme les cigognes et d’autres encore, tous les oiseaux chantent généralement.
On donne à ces sons différents noms comme les gazouillements qui sont mélodieux et à plusieurs notes, les pépiements qui sont peu sonores et en série de petits sons brefs, les piaillements qui sont réservés aux petits pour signaler leur faim par un cri bref, les babillements réservés aux bébés humains qui découvrent le plaisir des sons.

Il faut cependant différencier cris et chants, ceux-ci étant plus complexes et généralement réservés aux parades nuptiales.
Les mâles chantent afin de séduire les femelles ou encore pour marquer leur territoire.
C’est à cette fin d’ailleurs que c’est bien souvent au printemps, lors de l’accouplement que l’on peut entendre tous ces chants amoureux.
Certaines espèces chantent en couples, comme les grues.
Les Oscines et les rossignols ont un chant très mélodieux.
Les cris représentent plutôt une situation, tantôt d’alarme ou de peur, tantôt un appel ou encore un avertissement.
Le geai joue parfaitement ce rôle pour ameuter diverse espèces en cas de danger par des prédateurs.
Certains oiseaux peuvent en imiter d’autres, comme les étourneaux capables de reproduire le chant du loriot ou encore la rousserolle verderolle qui imite le chant de dizaines d’oiseaux qu’elle rencontre ça et là durant les périodes de migration.
Bien entendu, la palme revient à certaines espèces de Psittacidés ainsi que les Mainates qui reproduisent parfaitement divers sons et même le langage humain.
Chez certaines espèces, le chant est inné tandis que pour d’autres, c’est à l’écoute qu’ils parviennent à reproduire les sons, qu'ils affineront selon leur apprentissage, le temps et aussi leur "tribu".
Pour l’oisillon Diamant mandarin, il a besoin de 20 jours pour s’imprégner des sons adultes, 35 jours ensuite pour s’initier à développer le sien et lorsqu’il aura atteint l’âge de 3 mois, son chant ne muera plus.
Le chant est un moyen de communication important pour l’oiseau, pas seulement pour attirer les femelles ou affirmer un territoire.
Un oiseau mâle isolé chante beaucoup plus fort que lorsqu’il est en couple.
C’est d’ailleurs par cette technique que des éleveurs poussent certains Psittacidés et les mainates à imiter l’homme, car ils craignent beaucoup la solitude.
Pour d’autres espèces d’oiseaux, comme les canaris chanteurs, on les isole ou on les enferme dans l’obscurité afin d’augmenter le stress et obtenir des chants puissants, longs et très mélodieux.

 HY*
"Lorsque quelque chose te parait insurmontable, c'est uniquement parce que tu doutes de toi "


17 décembre 2008 à 21:29:11
Réponse #1
  • seine maritime
  • Administrateur
  • Présent
  • *
  • Messages: 32104
  • Age: 101
  • location: Normandie
  • Sexe: Femme
  • super caractère

Merci et Bravo


 (fete)