Choisissez Votre Couleur.


Auteur Sujet: Le fichier d'identification national - I-fap  (Lu 7767 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

12 juillet 2019 à 14:38:10
Réponse #15
  • seine maritime
  • Administrateur
  • Présent
  • *
  • Messages: 32101
  • Age: 101
  • location: Normandie
  • Sexe: Femme
  • super caractère

Agir Especes
11 Juillet 2019


Aviornis France International
Hier, à 09:15 ·
https://www.aviornis.fr/communique-aviornis-france-reunion-

Communiqué AVIORNIS FRANCE

Le 9 juillet 2019 s'est tenue une réunion avec l'I-FAP, a leur demande, dans le but d'obtenir la liste de la totalité des bagues distribuées par toutes les associations ( AHB) habilitées à délivrer des bagues réglementaires pour les oiseaux inscriptibles au fichier national et également définir les conditions d'une éventuelle collaboration entre l'I-FAP et nous.

La position de toutes les AHB a toujours été constante et commune, pas de remontée de nos bases de données, même partielle, en l'absence d'une législation nous y obligeant. Face à ce front commun, l'I-FAP a renouvelé une proposition de confier la saisie et collecte des informations des primos inscriptions des oiseaux (naissances à partir de 2019) en exclusivité aux AHB (les éleveurs ne pourront plus saisir directement sur le site de l'I-FAP) à un soit disant tarif préférentiel.

Dans ce dossier qui pourri la vie d'un éleveur et qui va faire disparaître bon nombre d'espèces en élevage, notre seule force vis à vis de l'I-FAP, c'est que nous sommes les seuls à pouvoir certifier que l'identification par bague déclarée par un éleveur est bien valide, et conforme, obligation de vérification imposée à l'I-FAP par la convention de délégation de service public avec le ministère.

Lors d'une réunion précédente en mars 2019, nous avions clairement fait état que notre collaboration ne pourrait être acquise que si le tarif qui nous serait proposé revenait à un montant acceptable pour tous les éleveurs et quelque soit la valeur de l'oiseau. En l'absence de proposition concrète les 5 AHB ont fait une proposition commune le 31 mars à un tarif d'achat des droits en grande quantité à 1€ HT soit 1,20 TTC. Ce tarif aurait permis de délivrer les droits d'enregistrement aux éleveurs à moins de 2 € (une fois les coûts informatiques et de gestion amortis).

Si il est vrai que lors de la réunion du 9 juillet la demande pressante du CDE d'obtenir un tarif dans les plus brefs délais afin d'ouvrir au plus vite la saisie sur leur site a quelque peu affaibli la position de l'ANCGE et d'AVIORNIS FRANCE, nous ne pouvons croire qu'ils accepteraient un tarif sans l'accord unanime des 5 AHB et sans réelle réduction face au 3.55 HT € qui nous sont actuellement proposés, soit 4, 26 € TTC à partir de 1000 droits achetés ?

Il semble malheureusement que le mal soit fait, si effectivement le gestionnaire du fichier national se vante d'avoir divisé les associations et Si il en était ainsi, effectivement, ce serait un coup de poignard à la coalition qui a entamé un recours contre ce texte inique qui n'aura pour conséquence que d’accélérer la disparition de l'élevage amateur.


12 juillet 2019 à 14:39:46
Réponse #16
  • seine maritime
  • Administrateur
  • Présent
  • *
  • Messages: 32101
  • Age: 101
  • location: Normandie
  • Sexe: Femme
  • super caractère

Agir Especes
11 Juillet 2019


COALITION … DE M… ?

Suites aux échanges de ces dernières heures divisant malheureusement les passionnés d'oiseaux:

La "Coalition" (dont aucune dénomination n'a jamais fait consensus …) n'est (ou n'était) pas un simple bloc des représentants d'éleveurs d'oiseaux, amateurs ou professionnels, mais un regroupement du PLUS GRAND NOMBRE D'ACTEURS CONCERNÉS PAR UNE MONTÉE EN PUISSANCE DE LA RÈGLEMENTATION DE DÉTENTION D'ANIMAUX NON DOMESTIQUES jamais vu avant … et comprenant (aussi) des chasseurs, des taxidermistes, des aquariophiles, des autoursiers, des zoos, des professionnels de l'animalerie et du jardinage, des ornithologues, des vétérinaires …

Regroupement initié, et accepté, dans l'information portée à tous les requérants, bien avant la publication de l'arrêté ou avant même celle de ses projets officiels, afin de ne pas réitérer l'erreur de 2004 … et d'être cette fois dans les délais de la République pour exprimer les désaccords et pointer les manquements, par le seul moyen légal, le recours en annulation au Conseil d'État.

2 ou 3 associations réellement impliquées l'auraient de toutes façons fait, seules, avec les mêmes chances de réussite.
Ainsi certains ont apporté leur poids et réseaux,
d'autres leurs expertises,
d'autres encore leur courage et bonne volonté …
et d'autres enfin ont sûrement jugé que rater le train pourrait leur porter tort, que leur absence nuirait à leurs desseins.

Ceci restera malgré tout une victoire, et n'entraverait aucunement le processus de la justice si un ou deux, ou dix entités, venaient à se retirer.

Et ce sera aussi toujours le point de départ d'un espoir renaissant pour beaucoup, et notamment pour la préservation de la conservation ex-situ, puisque la constitution de cette coalition a permis à beaucoup de personne et structures de se découvrir, de dépasser leurs clivages ou différences, à oeuvrer ensemble et solidairement … !

Gageons que si cette coalition perdure, qu'une autre se dégage, y compris avec moins d'entités, ce sera encore plus bénéfique pour l'avenir de ces passions mais surtout engagements en faveur de la biodiversité … dans une période où les bénévoles disponibles et compétents s'usent, où les adversaires se développent, où l'administration est défaillante, où l'argent sans odeur se raréfie …

Pas de crainte à avoir, au contraire espérer davantage de clarté, et pousser à l'engagement de tous ceux de bonne volonté … du bon côté !


20 août 2019 à 21:14:36
Réponse #17
  • seine maritime
  • Administrateur
  • Présent
  • *
  • Messages: 32101
  • Age: 101
  • location: Normandie
  • Sexe: Femme
  • super caractère

Agir Especes
1er août 2019


Communiqué officiel ANCGE, Aviornis, CDE, FFO et UOF (COM France)

En ce mercredi 31 juillet 2019, les fédérations habilitées à délivrer les bagues homologuées par le Ministère de l’écologie, ANCGE, Aviornis, CDE, FFO et UOF (COM France) se sont réunies à Nantes pour discuter de la suite à accorder à la proposition tarifaire I-Fap du 19 juillet 2019.

Elles rappellent leur opposition à l’arrêté du 8 octobre 2018 contre lequel elles sont en recours devant le Conseil d’Etat depuis décembre 2018 dans le cadre d’une coalition plus large. Cette procédure n’étant pas suspensive (l’arrêté restant donc applicable), les fédérations à l’exception de l’ANCGE ont été amenées, dans l’intérêt de leurs membres, à négocier des conditions tarifaires particulières auprès du prestataire de service public I-FAP.

A l’unanimité, ces fédérations considèrent inacceptable le tarif proposé de 3,50 € TTC par 5000 droits à enregistrer, ce qui représenterait une avance par association de 17.500,00 € TTC hors cadre légal et qui ne permettrait pas une baisse significative des prix et une diminution réelle de la charge administrative pour nos adhérents.

Les fédérations restent toutefois persuadées que le principe d’un fichier national pourrait garder toute sa pertinence dans d’autres conditions telle une liste limitée aux espèces les plus menacées et le soutien à des programmes de protection.


23 août 2019 à 09:24:30
Réponse #18
  • Présent
  • *
  • Messages: 415
  • location: Gironde
  • Sexe: Homme



23 août 2019 à 13:18:20
Réponse #19
  • seine maritime
  • Administrateur
  • Présent
  • *
  • Messages: 32101
  • Age: 101
  • location: Normandie
  • Sexe: Femme
  • super caractère

Fait et continuez à la signer cette pétition  : ) : ) : )

 (ù)


23 août 2019 à 17:42:46
Réponse #20
  • J'ai une question à te poser...est-ce que je peux te la poser?
  • Présent
  • *
  • Messages: 6051
  • Age: 51
  • location: Touraine
  • Sexe: Homme
    • HEREDIA RALLYES

c'est une nouvelle pétition ou bien c'est l'ancienne mise à jour?
 (oliv)
"Quand le dernier arbre sera abattu, la dernière rivière empoisonnée, le dernier poisson capturé, alors le visage pâle réalisera que l'argent ne se mange pas." Tatanka Yotanka


23 août 2019 à 17:57:48
Réponse #21
  • Présent
  • *
  • Messages: 136
  • location: seine maritime
  • Sexe: Homme



23 août 2019 à 20:52:19
Réponse #22
  • Présent
  • *
  • Messages: 415
  • location: Gironde
  • Sexe: Homme

ENVOL SAUVAGE clef sous la porte
FERME DE BEAUMONT plus de CDD et grosse réflexion sur l’avenir
ANIDIF retraite sans repreneur sous peu
PARADIS AQUATIQUE arrête 20 espèces
...
Les prix de rachats de jeunes vont s’écrouler, les prix de ventes exploser, nos devises à l’étranger ...
Merci IFAP 
Laurent DAYMARD - AGIR ESPÈCES
Association de Gestion des Intérêts et de la Réglementation, Espèces Sauvages Préservées En Captivité Ex Situ.


23 août 2019 à 21:34:23
Réponse #23
  • L'Equipe
  • Présent
  • *
  • Messages: 12080
  • Age: 11
  • location: Centre
  • Sexe: Homme
  • Rêver sa vie, vivre ses rêves

ENVOL SAUVAGE clef sous la porte
FERME DE BEAUMONT plus de CDD et grosse réflexion sur l’avenir
ANIDIF retraite sans repreneur sous peu
PARADIS AQUATIQUE arrête 20 espèces
...
Les prix de rachats de jeunes vont s’écrouler, les prix de ventes exploser, nos devises à l’étranger ...
Merci IFAP
est-ce que ce ne serait pas le but, finalement, d'éradiquer lentement tout ce qui touche aux non-domestiques issus de captivité ....  (?) et ensuite l'élevage amateur (domestiques)  (?)
d'ailleurs, sur les réseaux sociaux, commencent à apparaître des annonces de pro (pays limitrophe) pour ventes et livraisons en france, d'oiseaux de cages et de volières





24 août 2019 à 10:13:36
Réponse #24
  • J'ai une question à te poser...est-ce que je peux te la poser?
  • Présent
  • *
  • Messages: 6051
  • Age: 51
  • location: Touraine
  • Sexe: Homme
    • HEREDIA RALLYES

"Quand le dernier arbre sera abattu, la dernière rivière empoisonnée, le dernier poisson capturé, alors le visage pâle réalisera que l'argent ne se mange pas." Tatanka Yotanka


24 août 2019 à 12:00:30
Réponse #25

ENVOL SAUVAGE clef sous la porte
FERME DE BEAUMONT plus de CDD et grosse réflexion sur l’avenir
ANIDIF retraite sans repreneur sous peu
PARADIS AQUATIQUE arrête 20 espèces
...
Les prix de rachats de jeunes vont s’écrouler, les prix de ventes exploser, nos devises à l’étranger ...
Merci IFAP
Tu peux rajouter à ta liste:
L’ÉLEVAGE DES BRUYÈRES bientôt du passé..
« Modifié: 24 août 2019 à 12:01:07 par iDuck_v2 »


24 août 2019 à 13:44:03
Réponse #26
  • Présent
  • *
  • Messages: 58
  • location: Picardie - Somme (80)
  • Sexe: Homme

Agir Especes
1er août 2019


Communiqué officiel ANCGE, Aviornis, CDE, FFO et UOF (COM France)

En ce mercredi 31 juillet 2019, les fédérations habilitées à délivrer les bagues homologuées par le Ministère de l’écologie, ANCGE, Aviornis, CDE, FFO et UOF (COM France) se sont réunies à Nantes pour discuter de la suite à accorder à la proposition tarifaire I-Fap du 19 juillet 2019.

Elles rappellent leur opposition à l’arrêté du 8 octobre 2018 contre lequel elles sont en recours devant le Conseil d’Etat depuis décembre 2018 dans le cadre d’une coalition plus large. Cette procédure n’étant pas suspensive (l’arrêté restant donc applicable), les fédérations à l’exception de l’ANCGE ont été amenées, dans l’intérêt de leurs membres, à négocier des conditions tarifaires particulières auprès du prestataire de service public I-FAP.

A l’unanimité, ces fédérations considèrent inacceptable le tarif proposé de 3,50 € TTC par 5000 droits à enregistrer, ce qui représenterait une avance par association de 17.500,00 € TTC hors cadre légal et qui ne permettrait pas une baisse significative des prix et une diminution réelle de la charge administrative pour nos adhérents.

Les fédérations restent toutefois persuadées que le principe d’un fichier national pourrait garder toute sa pertinence dans d’autres conditions telle une liste limitée aux espèces les plus menacées et le soutien à des programmes de protection.


Le prix ok c'est bien beau de négocier pour réduire la facture,.... mais à mon sens je pense que la lourdeur administrative et bien plus conséquente et compliquée qu'une taxe. C'est surtout la paperasse qui fait très peur !!! (surtout quand RIEN ne va !)
Imprimer, scanner, enregistrer, sans faire une seule erreur devient une mission !?
Possédant un compte pro sur I-FAP, il m'est à présent IMPOSSIBLE d'enregistrer mes oiseaux et I-FAP refuse de me rembourser l'achat de 20 droits moins d'une semaine après celui-ci...
En gros, je LÂCHE l'AFFAIRE et je comprends mieux pourquoi les gens magouilles malheureusement... Tu veux être honnête et respecter les règles à la lettre et au final c'est toi qui te fait b.....

« Modifié: 25 août 2019 à 11:02:17 par Ben RT »


24 août 2019 à 21:48:16
Réponse #27

Agir Especes
1er août 2019


Communiqué officiel ANCGE, Aviornis, CDE, FFO et UOF (COM France)

En ce mercredi 31 juillet 2019, les fédérations habilitées à délivrer les bagues homologuées par le Ministère de l’écologie, ANCGE, Aviornis, CDE, FFO et UOF (COM France) se sont réunies à Nantes pour discuter de la suite à accorder à la proposition tarifaire I-Fap du 19 juillet 2019.

Elles rappellent leur opposition à l’arrêté du 8 octobre 2018 contre lequel elles sont en recours devant le Conseil d’Etat depuis décembre 2018 dans le cadre d’une coalition plus large. Cette procédure n’étant pas suspensive (l’arrêté restant donc applicable), les fédérations à l’exception de l’ANCGE ont été amenées, dans l’intérêt de leurs membres, à négocier des conditions tarifaires particulières auprès du prestataire de service public I-FAP.

A l’unanimité, ces fédérations considèrent inacceptable le tarif proposé de 3,50 € TTC par 5000 droits à enregistrer, ce qui représenterait une avance par association de 17.500,00 € TTC hors cadre légal et qui ne permettrait pas une baisse significative des prix et une diminution réelle de la charge administrative pour nos adhérents.

Les fédérations restent toutefois persuadées que le principe d’un fichier national pourrait garder toute sa pertinence dans d’autres conditions telle une liste limitée aux espèces les plus menacées et le soutien à des programmes de protection.


Le prix ok c'est bien beau de négocier pour réduire la facture,.... mais à mon sens je pense que la lourdeur administratif et bien plus conséquente et compliquée qu'une taxe. C'est surtout la paperasse qui fait très peur !!! (surtout quand RIEN ne va !)
Imprimer, scanner, enregistrer, sans faire une seule erreur devient une mission !?
Possédant un compte pro sur I-FAP, il m'est à présent IMPOSSIBLE d'enregistrer mes oiseaux et I-FAP refuse de me rembourser l'achat de 20 droits moins d'une semaine après celui-ci...
En gros, je LÂCHE l'AFFAIRE et je comprends mieux pourquoi les gens magouilles malheureusement... Tu veux être honnête et respecter les règles à la lettre et au final c'est toi qui te fait b.....


+1  X%


27 août 2019 à 18:10:08
Réponse #28
  • L'Equipe.
  • Présent
  • *
  • Messages: 6810

Agir Especes
1er août 2019


Communiqué officiel ANCGE, Aviornis, CDE, FFO et UOF (COM France)

En ce mercredi 31 juillet 2019, les fédérations habilitées à délivrer les bagues homologuées par le Ministère de l’écologie, ANCGE, Aviornis, CDE, FFO et UOF (COM France) se sont réunies à Nantes pour discuter de la suite à accorder à la proposition tarifaire I-Fap du 19 juillet 2019.

Elles rappellent leur opposition à l’arrêté du 8 octobre 2018 contre lequel elles sont en recours devant le Conseil d’Etat depuis décembre 2018 dans le cadre d’une coalition plus large. Cette procédure n’étant pas suspensive (l’arrêté restant donc applicable), les fédérations à l’exception de l’ANCGE ont été amenées, dans l’intérêt de leurs membres, à négocier des conditions tarifaires particulières auprès du prestataire de service public I-FAP.

A l’unanimité, ces fédérations considèrent inacceptable le tarif proposé de 3,50 € TTC par 5000 droits à enregistrer, ce qui représenterait une avance par association de 17.500,00 € TTC hors cadre légal et qui ne permettrait pas une baisse significative des prix et une diminution réelle de la charge administrative pour nos adhérents.

Les fédérations restent toutefois persuadées que le principe d’un fichier national pourrait garder toute sa pertinence dans d’autres conditions telle une liste limitée aux espèces les plus menacées et le soutien à des programmes de protection.


Le prix ok c'est bien beau de négocier pour réduire la facture,.... mais à mon sens je pense que la lourdeur administrative et bien plus conséquente et compliquée qu'une taxe. C'est surtout la paperasse qui fait très peur !!! (surtout quand RIEN ne va !)
Imprimer, scanner, enregistrer, sans faire une seule erreur devient une mission !?
Possédant un compte pro sur I-FAP, il m'est à présent IMPOSSIBLE d'enregistrer mes oiseaux et I-FAP refuse de me rembourser l'achat de 20 droits moins d'une semaine après celui-ci...
En gros, je LÂCHE l'AFFAIRE et je comprends mieux pourquoi les gens magouilles malheureusement... Tu veux être honnête et respecter les règles à la lettre et au final c'est toi qui te fait b.....







Je ne suis pas d'accord avec toi sur ce point.Le fait de ne pas déclarer n'est pas une histoire de "magouille".je pense que toutes les personnes responsables que nous sommes en tant qu’éleveurs, avons des oiseaux correctement marqués et avec une traçabilité. Comment veux-tu respecter des règles qui n'ont aucun sens ? déclaration ifap des canards a têtes roses disparus etc... ???.IL faut simplement arrêter de se moquer du monde et que chacun prenne conscience que si on va dans cette direction, la biodiversité (mot  a la mode ) disparaîtra plus vite qu'on ne le pense avec ou sans nous....Il est urgent de réagir !


Pour le reste, c'est vrai que se battre pour un prix  (indécis) , ce n'est pas ce qui resolvera le problème !!!.


28 août 2019 à 08:49:38
Réponse #29

Agir Especes
1er août 2019


Communiqué officiel ANCGE, Aviornis, CDE, FFO et UOF (COM France)

En ce mercredi 31 juillet 2019, les fédérations habilitées à délivrer les bagues homologuées par le Ministère de l’écologie, ANCGE, Aviornis, CDE, FFO et UOF (COM France) se sont réunies à Nantes pour discuter de la suite à accorder à la proposition tarifaire I-Fap du 19 juillet 2019.

Elles rappellent leur opposition à l’arrêté du 8 octobre 2018 contre lequel elles sont en recours devant le Conseil d’Etat depuis décembre 2018 dans le cadre d’une coalition plus large. Cette procédure n’étant pas suspensive (l’arrêté restant donc applicable), les fédérations à l’exception de l’ANCGE ont été amenées, dans l’intérêt de leurs membres, à négocier des conditions tarifaires particulières auprès du prestataire de service public I-FAP.

A l’unanimité, ces fédérations considèrent inacceptable le tarif proposé de 3,50 € TTC par 5000 droits à enregistrer, ce qui représenterait une avance par association de 17.500,00 € TTC hors cadre légal et qui ne permettrait pas une baisse significative des prix et une diminution réelle de la charge administrative pour nos adhérents.

Les fédérations restent toutefois persuadées que le principe d’un fichier national pourrait garder toute sa pertinence dans d’autres conditions telle une liste limitée aux espèces les plus menacées et le soutien à des programmes de protection.


Le prix ok c'est bien beau de négocier pour réduire la facture,.... mais à mon sens je pense que la lourdeur administrative et bien plus conséquente et compliquée qu'une taxe. C'est surtout la paperasse qui fait très peur !!! (surtout quand RIEN ne va !)
Imprimer, scanner, enregistrer, sans faire une seule erreur devient une mission !?
Possédant un compte pro sur I-FAP, il m'est à présent IMPOSSIBLE d'enregistrer mes oiseaux et I-FAP refuse de me rembourser l'achat de 20 droits moins d'une semaine après celui-ci...
En gros, je LÂCHE l'AFFAIRE et je comprends mieux pourquoi les gens magouilles malheureusement... Tu veux être honnête et respecter les règles à la lettre et au final c'est toi qui te fait b.....







Je ne suis pas d'accord avec toi sur ce point.Le fait de ne pas déclarer n'est pas une histoire de "magouille".je pense que toutes les personnes responsables que nous sommes en tant qu’éleveurs, avons des oiseaux correctement marqués et avec une traçabilité. Comment veux-tu respecter des règles qui n'ont aucun sens ? déclaration ifap des canards a têtes roses disparus etc... ???.IL faut simplement arrêter de se moquer du monde et que chacun prenne conscience que si on va dans cette direction, la biodiversité (mot  a la mode ) disparaîtra plus vite qu'on ne le pense avec ou sans nous....Il est urgent de réagir !


Pour le reste, c'est vrai que se battre pour un prix  (indécis) , ce n'est pas ce qui resolvera le problème !!!.


+1 👍🏻