Choisissez Votre Couleur.


Auteur Sujet: QUELS SONT LES FACTEURS QUI PEUVENT ENTRAÎNER DES HYBRIDES CHEZ LES ANATIDES ?  (Lu 2783 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

03 avril 2018 à 20:50:48
  • L'Equipe
  • Présent
  • *
  • Messages: 12332
  • Age: 11
  • location: Centre
  • Sexe: Homme
  • Rêver sa vie, vivre ses rêves



03 avril 2018 à 20:56:01
Réponse #1

Je risque rien avec le facteur, c'est une factrice chez moi  (indécis)


Plus sérieusement :


- élever des canetons de différentes marques ensembles
- mettre des oiseaux dans son parc sans qu'ils ne soient en couple avant
- à la faveur de la perte d'un oiseau, le survivant peut briser des ménages







03 avril 2018 à 21:15:24
Réponse #2
  • L'Equipe
  • Présent
  • *
  • Messages: 12332
  • Age: 11
  • location: Centre
  • Sexe: Homme
  • Rêver sa vie, vivre ses rêves

pas mal ;)

sujet unique élevé artificiellement

un seul sujet d'une espèce élevé avec d'autres marques

achat d'un couple de mâles (oies/bernaches) au lieu d'un vrai couple, mis dans une collection, les mâles se désaccouplent  et vont compter fleurette à la première qui passe (d'où l'intérêt de sexer, même les oiseaux adultes)

incubation et élevage par une poule (bernaches) surtout si sujet unique

tout ceci est souvent le cas pour des mâles, les femelles se font draguer par un mâle de leur espèce et tout rentre dans l'ordre (si il y a un mâle "normalement" élevé dans le cheptel)

avec des oiseaux élevés conformément à leurs besoins, les cas d'hybridations demeurent relativement rares, surtout si il y a plus d'un couple par espèce.

d'autres idées ?





04 avril 2018 à 07:52:09
Réponse #3
  • Animateur Junior
  • Présent
  • *
  • Messages: 3881
  • location: Nord
  • Sexe: Homme

Je rebondis sur les jeunes seuls élevés artificiellement et introduits dans un troupeau varié sans être en couple formé avant  (chut) 


04 avril 2018 à 11:31:34
Réponse #4
  • Présent
  • *
  • Messages: 6067
  • location: Pas de calais
  • Sexe: Homme

comme anas
+ la notion de territoire qu'ils doivent partager alors que la nature bah c'est plus grand  : D
ça tente les mâles bouillonnants d'hormones qui se laissent aller à leurs pulsions. ce qui n'arriverait pas si des km les séparaient.
« Modifié: 04 avril 2018 à 11:33:44 par Canardor »
"il y a la douleur physique ou primaire, la douleur mentale...et puis il y a le spirit, qui, lui n'a aucune douleur puisque the final conclusion of the spirit is perfection" Jean Claude Van Damme


04 avril 2018 à 19:42:54
Réponse #5
  • Présent
  • *
  • Messages: 415
  • location: Gironde
  • Sexe: Homme

Salut.



sujet unique élevé artificiellement

un seul sujet d'une espèce élevé avec d'autres marques

achat d'un couple de mâles (oies/bernaches) au lieu d'un vrai couple, mis dans une collection, les mâles se désaccouplent  et vont compter fleurette à la première qui passe (d'où l'intérêt de sexer, même les oiseaux adultes)

incubation et élevage par une poule (bernaches) surtout si sujet unique

tout ceci est souvent le cas pour des mâles, les femelles se font draguer par un mâle de leur espèce et tout rentre dans l'ordre (si il y a un mâle "normalement" élevé dans le cheptel)

avec des oiseaux élevés conformément à leurs besoins, les cas d'hybridations demeurent relativement rares, surtout si il y a plus d'un couple par espèce.

d'autres idées ?

Acquérir des oiseaux déjà hybridés (quasi invisible en phénotype, manque d'infos sur la souche d'origine) …

Acquérir des mutants (parfois "transmutants") …

Laurent DAYMARD - AGIR ESPÈCES
Association de Gestion des Intérêts et de la Réglementation, Espèces Sauvages Préservées En Captivité Ex Situ.


04 avril 2018 à 21:09:39
Réponse #6
  • L'Equipe
  • Présent
  • *
  • Messages: 12332
  • Age: 11
  • location: Centre
  • Sexe: Homme
  • Rêver sa vie, vivre ses rêves

en ce qui concerne les mutants,c'est un autre sujet, pour l'heure il n'est question que des hybrides.

ça va compliquer grave si nous y ajoutons des hybrides mutants ou des mutations hybridées  : P : D

d'où l'intérêt de prendre qq renseignements sur la souche et de bien observer le piaf avant enlèvement



04 avril 2018 à 23:11:12
Réponse #7
  • Présent
  • *
  • Messages: 480
  • Age: 26
  • location: Belgique
  • Sexe: Homme

ça n'a rien à voir, et un peu quand même.


J'ai acheté un couple de cou roux il y a maintenant 7 ans chez un éleveur un peu étrange.
Avec l'expérience je ne recommencerais pas mais enfin voilà.


Pendant 3 ans, je les observais en ne trouvant rien d'anormal hormis en période de reproduction, où au lieu de se rapprocher, ils se disputaient.


J'eu un doute sur leur sexe et il s'est avéré que ce fût deux males.


J'introduis donc des femelles pour constituer des couples.


La première année, il ne se passa rien, les males chassaient même les femelles.


Cette année, c'est reparti de plus belle....


Dans ce cas ci, on reste dans la même espèce, qui plus est avec deux mâles.


Cela prouve que l'élevage a un impact très clair sur le comportement de nos oiseaux et qu'ils ne retrouvent pas toujours leur instinct naturel de reproduction  (indécis) 


05 avril 2018 à 07:42:55
Réponse #8
  • L'Equipe.
  • Présent
  • *
  • Messages: 7064

Tout a été dit.


J'insiste sur le fait qu'il est important lorsque l'on élève artificiellement, de ne pas mélanger les canetons de différentes espèces trop longtemps afin de ne pas créer "d’imprégnation" susceptible d'engendrer des soucis d'hybridation a l'âge adulte.(j'avais un harle piette qui ne voulait s'accoupler qu'avec mes nyrocas probablement du a une promiscuité trop prolongée en éleveuse !!!).


Enfin, l'idéal serait de pouvoir acheter plusieurs couples d'une même espece afin de le laisser le soin a chaque partenaire de se choisir.Les couples ainsi formé sont solides et durables.


Quant aux mutants, je ne rentrerai pas dans le débat car la encore, il y a des gens responsables et un TROP grand nombre qui ternissent l'image de ces éleveurs a je ne sais quelle fin....


05 avril 2018 à 09:45:02
Réponse #9
  • L'Equipe
  • Présent
  • *
  • Messages: 12332
  • Age: 11
  • location: Centre
  • Sexe: Homme
  • Rêver sa vie, vivre ses rêves

ça n'a rien à voir, et un peu quand même.


J'ai acheté un couple de cou roux il y a maintenant 7 ans chez un éleveur un peu étrange.
Avec l'expérience je ne recommencerais pas mais enfin voilà.


Pendant 3 ans, je les observais en ne trouvant rien d'anormal hormis en période de reproduction, où au lieu de se rapprocher, ils se disputaient.


J'eu un doute sur leur sexe et il s'est avéré que ce fût deux males.


J'introduis donc des femelles pour constituer des couples.


La première année, il ne se passa rien, les males chassaient même les femelles.


Cette année, c'est reparti de plus belle....


Dans ce cas ci, on reste dans la même espèce, qui plus est avec deux mâles.


Cela prouve que l'élevage a un impact très clair sur le comportement de nos oiseaux et qu'ils ne retrouvent pas toujours leur instinct naturel de reproduction  (indécis)

les couples composés de 2 mâles sont fréquents dans la nature avec les oies et les bernaches, ce n'est pas spécialement du à la captivité dans la mesure où mâles et femelles sont représentés.

fréquemment un des mâles s'accouple avec une femelle tout en conservant le "lien" avec l'autre mâle, composant ainsi un ménage à 3. Ce genre de famille apporte un + pour l'élevage des oisons par rapport à un couple "normal" .... 3 adultes pour s'occuper et protéger les oisons 



05 avril 2018 à 14:05:57
Réponse #10
  • Présent
  • *
  • Messages: 480
  • Age: 26
  • location: Belgique
  • Sexe: Homme

ça n'a rien à voir, et un peu quand même.


J'ai acheté un couple de cou roux il y a maintenant 7 ans chez un éleveur un peu étrange.
Avec l'expérience je ne recommencerais pas mais enfin voilà.


Pendant 3 ans, je les observais en ne trouvant rien d'anormal hormis en période de reproduction, où au lieu de se rapprocher, ils se disputaient.


J'eu un doute sur leur sexe et il s'est avéré que ce fût deux males.


J'introduis donc des femelles pour constituer des couples.


La première année, il ne se passa rien, les males chassaient même les femelles.


Cette année, c'est reparti de plus belle....


Dans ce cas ci, on reste dans la même espèce, qui plus est avec deux mâles.


Cela prouve que l'élevage a un impact très clair sur le comportement de nos oiseaux et qu'ils ne retrouvent pas toujours leur instinct naturel de reproduction  (indécis)

les couples composés de 2 mâles sont fréquents dans la nature avec les oies et les bernaches, ce n'est pas spécialement du à la captivité dans la mesure où mâles et femelles sont représentés.

fréquemment un des mâles s'accouple avec une femelle tout en conservant le "lien" avec l'autre mâle, composant ainsi un ménage à 3. Ce genre de famille apporte un + pour l'élevage des oisons par rapport à un couple "normal" .... 3 adultes pour s'occuper et protéger les oisons 

J'espère que ce sera le cas chez moi alors :D


05 avril 2018 à 14:48:14
Réponse #11
  • Présent
  • *
  • Messages: 144

je pense que globalement tout a été dit :p
j'ai eu le cas cette année, un mâle carolin blanc a voulu faire menage a 3 avec le couple de carolin argentée. Il avait pourtant a dispo 2 femelle mandarine qui du coup se sont mis en couple !


J'ai enfermé tout se petit monde, rajouté le male manquant et ça se rééquilibre.


Je pense que plusieurs poids d'alimentation sont important aussi, j'ai fait le c** la dessus, chaque espèce squatte globalement un endroit du parc, mais je n'avais mis qu'un point d'alimentation et du coup tous le partageais pour manger, c'est la que monsieur Mandarin a commencé a fleurter avec les carolin ...


09 avril 2018 à 10:35:43
Réponse #12
  • Présent
  • *
  • Messages: 144

l'âge des oiseaux peux il avoir une incidence ?
exemple : l'un mature mais l'autre non, qui pourrait tenter le mature d'aller trouver un compagnon autre que celui de sont espèce ?