Choisissez Votre Couleur.


Sondage

Qui utilise des registres ?

Moi, je n'ai pas le choix (j'ai une APD ou un CC)
7 (36.8%)
Pas moi (pas soumis à …)
7 (36.8%)
Moi … Par prévoyance ou facilité de gestion
2 (10.5%)
Pas moi … (je devrais, mais je me planque …)
0 (0%)
Pas moi … (je ne sais même pas si je dois …)
3 (15.8%)

Total des votants: 19

Auteur Sujet: Qui utilise des registres ?  (Lu 4435 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

21 février 2018 à 21:20:49
Réponse #45
  • L'Equipe
  • Présent
  • *
  • Messages: 10822
  • Age: 27
  • location: Bretagne
  • Sexe: Homme

Mon registre c'est les bons de cession et des post-it un peu partout Z-+

Mais je ne suis pas vraiment concerné, pas d'espèces à déclarer.

En tout cas, je tiens à remercier les gens comme toi qui éclaircissent ce genre de point pour ceux qui n'y connaissent rien ou qui ne souhaite pas s'y intéresser.


23 février 2018 à 08:59:04
Réponse #46
  • Présent
  • *
  • Messages: 882
  • Age: 38
  • location: pyrénées atlantiques
  • Sexe: Homme

J'ai été éleveur de bovin pendant très longtemps et je vous garanti que toutes ces histoires de registre et de traçabilité c'est du vent, de la poudre au yeux, de la contrainte complètement inutile a nos administrations et aux consommateurs ou et futurs propriétaires
.
Par contre tenir un registre pour nous éleveur est assez utile
Donc, j ai un registre perso

Envoyé de mon SM-A510F en utilisant Tapatalk



23 février 2018 à 16:57:30
Réponse #47
  • Présent
  • *
  • Messages: 354
  • Age: 62
  • location: nord région de le quesnoy
  • Sexe: Homme

chez moi bon de cession et registre entrée et sortie de mes oiseaux soumis à APD ; )


26 février 2018 à 18:41:13
Réponse #48
  • Présent
  • *
  • Messages: 358
  • location: Gironde
  • Sexe: Homme

J'ai été éleveur de bovin pendant très longtemps et je vous garanti que toutes ces histoires de registre et de traçabilité c'est du vent, de la poudre au yeux, de la contrainte complètement inutile a nos administrations et aux consommateurs ou et futurs propriétaires
.
Par contre tenir un registre pour nous éleveur est assez utile
Donc, j ai un registre perso

Envoyé de mon SM-A510F en utilisant Tapatalk


De la POUDRE AUX YEUX qui pique très fort en cas d'absence lors d'un contrôle (si on y est soumis) …
Laurent DAYMARD - AGIR ESPÈCES
Association de Gestion des Intérêts et de la Réglementation, Espèces Sauvages Préservées En Captivité Ex Situ.


26 février 2018 à 18:47:30
Réponse #49
  • Présent
  • *
  • Messages: 882
  • Age: 38
  • location: pyrénées atlantiques
  • Sexe: Homme

Moai a voir les raisons du control quand meme

Envoyé de mon SM-A510F en utilisant Tapatalk



09 avril 2018 à 15:02:08
Réponse #50
  • Présent
  • *
  • Messages: 144

Pour ma part étant capacitaire titulaire d'une ouverture d'établissement, j'ai tout d'abord opté pour un registre format papier. Il faut bien se le dire quand on est un poil bordélique c'est vite l'anarchie la paperasse lol.


Pour certaines raison de confidentialité et de sécurité mais surtout de facilité d'utilisation j'ai donc cherché un autre moyen que le papier. Lors d'une rencontre avec la BMI, il nous ont dit que le support informatique était "libre", en clair chacun est libre "capacitaire ou non" d'opter pour un registre PERSONNEL informatisé, sous conditions simple d'envoyer celui ci au minimum 1 fois par trimestre à sa DDCSPP et de respecter les modèles fixés !


Pour preuve, cf Arrété du 25 octobre 1995, article 6 : "Par dérogation aux articles 2 et 4, des documents informatiques écrits peuvent tenir lieu de registre. Dans ce cas, ils sont identifiés, numérotés et datés dès leur établissement par des moyens offrant toute garantie en matière de preuve, conformément à la réglementation en vigueur en matière de documents comptables. Ils sont établis selon les modèles fixés par les articles 2 et 4 du présent arrêté.
Les documents édités en sortie du registre informatisé sont transmis une fois par trimestre au directeur des services vétérinaires de la préfecture du département du lieu du siège social de l'établissement."


On nous à vivement conseillé avant de se lancer dans un registre perso d'au moins faire valider le modèle par les autorités de contrôles de notre département. Pour ma part c'est ce que j'ai fais, ainsi je tiens mes registres sur un simple support excel que je maîtrise, gratuit et dont je peux avoir l'accès n'importe ou en passant par un hébergeur si je le souhaitais :)
« Modifié: 09 avril 2018 à 15:03:16 par peper »


09 avril 2018 à 18:31:14
Réponse #51
  • Présent
  • *
  • Messages: 358
  • location: Gironde
  • Sexe: Homme

Salut.


Pour ma part étant capacitaire titulaire d'une ouverture d'établissement, j'ai tout d'abord opté pour un registre format papier. Il faut bien se le dire quand on est un poil bordélique c'est vite l'anarchie la paperasse lol.


Pour certaines raison de confidentialité et de sécurité mais surtout de facilité d'utilisation j'ai donc cherché un autre moyen que le papier. Lors d'une rencontre avec la BMI, il nous ont dit que le support informatique était "libre", en clair chacun est libre "capacitaire ou non" d'opter pour un registre PERSONNEL informatisé, sous conditions simple d'envoyer celui ci au minimum 1 fois par trimestre à sa DDCSPP et de respecter les modèles fixés !


Pour preuve, cf Arrété du 25 octobre 1995, article 6 : "Par dérogation aux articles 2 et 4, des documents informatiques écrits peuvent tenir lieu de registre. Dans ce cas, ils sont identifiés, numérotés et datés dès leur établissement par des moyens offrant toute garantie en matière de preuve, conformément à la réglementation en vigueur en matière de documents comptables. Ils sont établis selon les modèles fixés par les articles 2 et 4 du présent arrêté.
Les documents édités en sortie du registre informatisé sont transmis une fois par trimestre au directeur des services vétérinaires de la préfecture du département du lieu du siège social de l'établissement."


On nous à vivement conseillé avant de se lancer dans un registre perso d'au moins faire valider le modèle par les autorités de contrôles de notre département. Pour ma part c'est ce que j'ai fais, ainsi je tiens mes registres sur un simple support excel que je maîtrise, gratuit et dont je peux avoir l'accès n'importe ou en passant par un hébergeur si je le souhaitais :)


C'est bien "qu'ils" t'ai conseillé ça … en sachant que ton autorité départementale n'a très certainement pas la compétence d'évaluer la garantie en matière de preuve … Gaffe quand même; j'espère que tu as récupéré une autorisation d'utilisation ÉCRITE !
D'autre part, le fameux Projet d’arrêté fixant les règles générales de détention d’animaux d’espèces non domestiques soumis à consultation publique, prévoit l'abrogation de l’arrêté du 25 octobre 1995 …
Laurent DAYMARD - AGIR ESPÈCES
Association de Gestion des Intérêts et de la Réglementation, Espèces Sauvages Préservées En Captivité Ex Situ.


10 avril 2018 à 04:51:18
Réponse #52

J'ai été victime d'un gros incendie la semaine dernière, le feu a commencé dans une boîte de dérivation électrique et à complètement dévasté ma pièce d'élevage et mes volières d'hiver...😪
Tout mon matériel et bon nombre d'oiseaux n'ont eu aucune chance.

Grace à Ericae j'ai tout d'abord rien perdu de mes registres et j'ai pu prouver efficacement le nombre d'oiseaux qui ont peri dans l'incendie.
En effet Ericae étant un logiciel avec licence reconnu et inviolable l'expert a accepté la liste d'oiseaux sachant que j'avais fait un envoi à ma Ddcspp la semaine avant. L'expert a reconnu que Grace au logiciel je pouvais prouver les Oiseaux détenus ainsi que leurs provenance et qu'en aucun cas il était possible de tricher et donc l'assurance devrait fonctionner.
Dans ce cas là, je n'aurais pas eu de logiciel reconnu je n'avais aucune chance avec les assurances.


Ps :Merci de ne pas mettre de message par rapport à l'incendie, ce n'est pas le but de ce post, c'est juste un témoignage par rapport au service que m'a rendu Ericae et deuxièmement la blessure est encore profonde...


10 avril 2018 à 09:12:58
Réponse #53
  • Présent
  • *
  • Messages: 144

Salut.


Pour ma part étant capacitaire titulaire d'une ouverture d'établissement, j'ai tout d'abord opté pour un registre format papier. Il faut bien se le dire quand on est un poil bordélique c'est vite l'anarchie la paperasse lol.


Pour certaines raison de confidentialité et de sécurité mais surtout de facilité d'utilisation j'ai donc cherché un autre moyen que le papier. Lors d'une rencontre avec la BMI, il nous ont dit que le support informatique était "libre", en clair chacun est libre "capacitaire ou non" d'opter pour un registre PERSONNEL informatisé, sous conditions simple d'envoyer celui ci au minimum 1 fois par trimestre à sa DDCSPP et de respecter les modèles fixés !


Pour preuve, cf Arrété du 25 octobre 1995, article 6 : "Par dérogation aux articles 2 et 4, des documents informatiques écrits peuvent tenir lieu de registre. Dans ce cas, ils sont identifiés, numérotés et datés dès leur établissement par des moyens offrant toute garantie en matière de preuve, conformément à la réglementation en vigueur en matière de documents comptables. Ils sont établis selon les modèles fixés par les articles 2 et 4 du présent arrêté.
Les documents édités en sortie du registre informatisé sont transmis une fois par trimestre au directeur des services vétérinaires de la préfecture du département du lieu du siège social de l'établissement."


On nous à vivement conseillé avant de se lancer dans un registre perso d'au moins faire valider le modèle par les autorités de contrôles de notre département. Pour ma part c'est ce que j'ai fais, ainsi je tiens mes registres sur un simple support excel que je maîtrise, gratuit et dont je peux avoir l'accès n'importe ou en passant par un hébergeur si je le souhaitais :)


C'est bien "qu'ils" t'ai conseillé ça … en sachant que ton autorité départementale n'a très certainement pas la compétence d'évaluer la garantie en matière de preuve … Gaffe quand même; j'espère que tu as récupéré une autorisation d'utilisation ÉCRITE !
D'autre part, le fameux Projet d’arrêté fixant les règles générales de détention d’animaux d’espèces non domestiques soumis à consultation publique, prévoit l'abrogation de l’arrêté du 25 octobre 1995 …

C'est ce qui nous avais été vivement conseillé, j'ai donc bien évidement l’écris de ma ddscpp m'autorisant l'utilisation du modèle que je leur ai présenté en amont :)

Oh désolé pour ses nouvelle olivier, courage


10 avril 2018 à 09:22:10
Réponse #54
  • Présent
  • *
  • Messages: 144

j'avais pas vu cette proposition du sondage "Pas moi … (je devrais, mais je me planque …)" ça m'a fait rire lol
« Modifié: 10 avril 2018 à 09:23:11 par peper »