Choisissez Votre Couleur.


Auteur Sujet: Information : Communiqué ANCGE  (Lu 404 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

16 novembre 2019 à 21:17:23
  • seine maritime
  • Administrateur
  • Présent
  • *
  • Messages: 30951
  • Age: 100
  • location: Normandie
  • Sexe: Femme
  • super caractère

AGIR ESPECES LE 13 novembre 2019

"L'ANCGE s'est toujours positionnée contre le fichier National d'identification IFAP (Identification de la FAune sauvage Protégée). Elle fait d'ailleurs partie du collectif qui a attaqué l'Arrêté au Conseil d'État, sur 17 points distincts.
Vous trouverez ci-dessous le dossier écrit par Didier Vergy, qui décortique l'Arrêté point par point et qui apporte des éclaircissements sur les tenants et aboutissants de ces Lois.
Ce dossier est à lire dans le numéro du mois de la sauvagine, disponible pour nos adhérents. Toutefois, il nous a semblé primordial de le diffuser afin d'informer un maximum de chasseurs détenteurs d'appelants.
L'équipe de l'ANCGE"






16 novembre 2019 à 21:28:22
Réponse #1
  • L'Equipe
  • Présent
  • *
  • Messages: 11249
  • Age: 9
  • location: Centre
  • Sexe: Homme
  • Rêver sa vie, vivre ses rêves

 HY* HY* HY*

partagé sur F B



17 novembre 2019 à 09:18:30
Réponse #2

En attendant, c’est grâce à certains chasseurs, tel que les présidents de FD ( 2 pour être exact ) que le souchet d’Europe et le pilet d’Europe vont sortir de l’Ifap !
La vie, La nature, Les anatidés..
Je ne suis qu'un vulgaire homme passionné par la beauté de cette 8ème merveille du monde qu'est l'anatidé.


17 novembre 2019 à 21:32:41
Réponse #3

En attendant, c’est grâce à certains chasseurs, tel que les présidents de FD ( 2 pour être exact ) que le souchet d’Europe et le pilet d’Europe vont sortir de l’Ifap !



Il est peut être tôt pour annoncer cela tant que l'arrêté qui rectifie la liste établie  n'est pas paru non?…


Les chasseurs sont plus ou moins 600 000 en France selon les chiffres donnés.
Les fédérations les regroupent par départements.
Pour chasser, pas le choix que d'adhérer à une fédération, de fait, elles sont puissantes (par le nombre d'adhérents, les moyens pécuniers et humains) et peuvent donc peser dans les discussions.


A la différence, les associations d'éleveurs n'ont que peu d'adhérents puisqu'aucune contrainte oblige un éleveur de prendre une cotisation.
Au regard du nombre d'amateurs de cette passion,  ne serait ce que sur les oiseaux, un faible pourcentage de ceux ci sont adhérents à une quelconque association.
Il en découle un faible poids auprès des instances officielles, et les associations n'ont que trop peu de moyens financiers mais surtout humains!
Combien sommes nous au sein des différentes associations, celles qui prennent part à la coalition "Agir Espèces" par exemple? 3000, 4000, 5000, un peu plus? Loin en tout cas des 600 000 chasseurs!


Dans un monde idéal, ce serait qu'un maximum de personnes prennent une cotisation et s'investissent en donnant aussi de leur temps.
N'oublions pas que dans une association, les membres qui oeuvrent sont bénévoles et font des sacrifices en terme de temps et d'argent.


Mais comme il n'est jamais trop tard pour bien faire, quelques euros donnés à une association, quelques heures de notre temps précieux pourraient, sans changer spécialement la donne, faire évoluer les choses...


A bon entendeur, salut.



18 novembre 2019 à 18:58:46
Réponse #4
  • Présent
  • *
  • Messages: 400
  • location: Gironde
  • Sexe: Homme

En attendant, c’est grâce à certains chasseurs, tel que les présidents de FD ( 2 pour être exact ) que le souchet d’Europe et le pilet d’Europe vont sortir de l’Ifap !

Si tu vas par là, les présidents en question remercieront j'espère les associations "d'éleveurs" de les avoir alertés, et d'avoir rédigé le mémoire en demande d'annulation au Conseil d'Etat …

Mais FNC et ANCGE ne sont pas des ingrats, ni dotés de courte-vue: quand le MTES leur propose de bidouiller l'arrêté de Guyane pour résoudre le problème (2 espèces sur 3), ils alertent l'opinion publique de la manoeuvre et restent solidaires des co-requérants.

Laurent DAYMARD - AGIR ESPÈCES
Association de Gestion des Intérêts et de la Réglementation, Espèces Sauvages Préservées En Captivité Ex Situ.


18 novembre 2019 à 21:28:10
Réponse #5

Mais carrément ! Si les associations d’éleveurs ne les avaient pas poussé au c**, rien n’aurait changé ! Enfin.... comme dit Anas, il ne faut pas vendre la peau de l’ours avant de l’avoir tué !
La vie, La nature, Les anatidés..
Je ne suis qu'un vulgaire homme passionné par la beauté de cette 8ème merveille du monde qu'est l'anatidé.