Choisissez Votre Couleur.


Auteur Sujet: La fin des expos et bourses ...  (Lu 222 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

23 janvier 2020 à 09:00:54
  • L'Equipe.
  • Présent
  • *
  • Messages: 6359

Ca vaut le coup d'oeil, à un moment il faudra prendre conscience de ce qui va nous arriver et reagir s'il en est encore temps !!!


https://www.facebook.com/notes/france-psittacid%C3%A9s-l%C3%A9gislation/la-fin-des-bourses-et-expo-/886429695086970/


23 janvier 2020 à 09:42:54
Réponse #1
  • J'ai une question à te poser...est-ce que je peux te la poser?
  • Présent
  • *
  • Messages: 5549
  • Age: 48
  • location: Touraine
  • Sexe: Homme
    • HEREDIA RALLYES

"Quand le dernier arbre sera abattu, la dernière rivière empoisonnée, le dernier poisson capturé, alors le visage pâle réalisera que l'argent ne se mange pas." Tatanka Yotanka


23 janvier 2020 à 12:39:35
Réponse #2
  • L'Equipe
  • Présent
  • *
  • Messages: 11376
  • Age: 9
  • location: Centre
  • Sexe: Homme
  • Rêver sa vie, vivre ses rêves

ces directives existaient déjà auparavant pour les expositions et les bourses d'oiseaux mais elles n'étaient pas ou peu appliquées dans leurs intégralités, (déclarations à la DDSV, enregistrement des oiseaux, visite vétérinaire étaient d'actualité). Par contre en ce qui concerne les expositions canines et félines c'est fait depuis longtemps .



23 janvier 2020 à 19:57:40
Réponse #3
  • Présent
  • *
  • Messages: 848
  • Age: 58
  • location: 79
  • Sexe: Homme

comme le disait le regretté Alain Collot, la France entre en démocrature et je pense que ça n'est que le début, la fin va être triste, à coup sur (taz)


24 janvier 2020 à 08:11:21
Réponse #4
  • L'Equipe.
  • Présent
  • *
  • Messages: 6359

ces directives existaient déjà auparavant pour les expositions et les bourses d'oiseaux mais elles n'étaient pas ou peu appliquées dans leurs intégralités, (déclarations à la DDSV, enregistrement des oiseaux, visite vétérinaire étaient d'actualité). Par contre en ce qui concerne les expositions canines et félines c'est fait depuis longtemps .


Exact, mais avec l'accumulation ca commence à faire beaucoup.On est au bord de l'asphyxie !.
Autre problématique en discutant avec des eleveurs étrangers, il se trouve que certaines especes abondantes autrefois dans leur pays se rarefient ....c'est alarmant pour la PRESERVATION DE LA BIODIVERSITE non ???!!!!


24 janvier 2020 à 08:56:39
Réponse #5
  • L'Equipe
  • Présent
  • *
  • Messages: 11376
  • Age: 9
  • location: Centre
  • Sexe: Homme
  • Rêver sa vie, vivre ses rêves

ces directives existaient déjà auparavant pour les expositions et les bourses d'oiseaux mais elles n'étaient pas ou peu appliquées dans leurs intégralités, (déclarations à la DDSV, enregistrement des oiseaux, visite vétérinaire étaient d'actualité). Par contre en ce qui concerne les expositions canines et félines c'est fait depuis longtemps .


Exact, mais avec l'accumulation ca commence à faire beaucoup.On est au bord de l'asphyxie !.Autre problématique en discutant avec des eleveurs étrangers, il se trouve que certaines especes abondantes autrefois dans leur pays se rarefient ....c'est alarmant pour la PRESERVATION DE LA BIODIVERSITE non ???!!!!
en fait, est-ce que la préservation de la biodiversité est réellement le but recherché ? ou ne serait-ce pas plutôt l'anéantissement de l'élevage amateur (en récupérant au passage quelques $) ?, c'est fort dommage de se passer à l'avenir du vivier présent dans nos parcs, c'est vrai que la protection des animaux in situ est une affaire qui fonctionne (lol).
Ce qui est certain, c'est qu'à force de rajouter de nouvelles contraintes (pas toujours justifiées souvent avec des prétextes bidons) beaucoup vont finir par se lasser. C'est vrai que la France est à la pointe de la protection de sa biodiversité, de quoi donner l'exemple à ses voisins (loups, ours, ...... lol)



25 janvier 2020 à 12:17:06
Réponse #6
  • Présent
  • *
  • Messages: 468
  • Age: 23
  • location: Belgique
  • Sexe: Homme

Je ne sais pas si c'est exactement le sujet pour en parler mais je trouve cela dommage de justifier l'élevage uniquement sur base de la protection de la biodiversité.
En effet cet argument est très peu solide de mon point de vue.


Combien d'entre nous élèvent des oiseaux réellement dans cet objectif?
Je pense que beaucoup de gens se réfugient derrière pour continuer à élever des oiseaux qui, rappelons le, n'ont rien à faire chez nous (du moins pour la plupart d'entre eux).
Quand je vois le nombre d'éleveurs qui font du grand n'importe quoi, peut être que nous faisons pire que mieux.


Il ne faut pas oublier que la disparition des oiseaux et autres n'est que la conséquence de nos actes.



25 janvier 2020 à 13:06:07
Réponse #7
  • L'Equipe
  • Présent
  • *
  • Messages: 11376
  • Age: 9
  • location: Centre
  • Sexe: Homme
  • Rêver sa vie, vivre ses rêves

il y a de nombreux exemples d'élevages en captivité d'oiseaux menacés d'extinction pour être réintroduits dan le milieu naturel, que ce soit par les parcs zoologiques ou chez des éleveurs amateurs. Pour ne citer que qq exemples dans les ansériformes
bernache d'hawaï
fuligule de madagascar
sarcelle de laysan
canard bleu de nouvelle zélande
érismature  à tête blanche

Je pense qu'il serait dommage de se passer de ce vivier que représentent le cheptel de nos sujets captifs qui pourraient à l'avenir renforcer la population in situ, quelques espèces auraient pu être sauvées de l'extinction si il y avait eu des plans de sauvegarde comme c'est le cas actuellement de la part d'associations.

 



25 janvier 2020 à 13:14:40
Réponse #8
  • Présent
  • *
  • Messages: 95
  • location: seine maritime
  • Sexe: Homme


Il ne faut pas oublier que la disparition des oiseaux et autres n'est que la conséquence de nos actes.


les anti elevage seront contents de vous lire.......


25 janvier 2020 à 13:55:17
Réponse #9
  • L'Equipe.
  • Présent
  • *
  • Messages: 6359

Je ne sais pas si c'est exactement le sujet pour en parler mais je trouve cela dommage de justifier l'élevage uniquement sur base de la protection de la biodiversité.
En effet cet argument est très peu solide de mon point de vue.



Je suis d'accord avec toi sur ce point.
Cependant, je ne me justifie en rien concernant l’élevage et je n'ai aucune prétention surtout dans le domaine de la biodiversité.
Le problème est qu'il faut faire face à des gens qui n'y connaissent rien et portent ce discours comme ligne de défense contre notre passion.
J'ironise très souvent à ce sujet pour montrer qu'il est plus facile de dénoncer que d'en parler d'une façon sensée en essayant de comprendre les vrais enjeux.

Je m'adonne à l’élevage juste par passion et par amour des oiseaux. Je ne serai pas celui qui sauvera le monde mais qui essayera de limiter l'impact sur les espèces (réservoir) que j'ai décidé d’elever.
Je pense être acteur à ma façon avec beaucoup humilité...


25 janvier 2020 à 19:39:21
Réponse #10
  • Présent
  • *
  • Messages: 468
  • Age: 23
  • location: Belgique
  • Sexe: Homme

il y a de nombreux exemples d'élevages en captivité d'oiseaux menacés d'extinction pour être réintroduits dan le milieu naturel, que ce soit par les parcs zoologiques ou chez des éleveurs amateurs. Pour ne citer que qq exemples dans les ansériformes
bernache d'hawaï
fuligule de madagascar
sarcelle de laysan
canard bleu de nouvelle zélande
érismature  à tête blanche

Je pense qu'il serait dommage de se passer de ce vivier que représentent le cheptel de nos sujets captifs qui pourraient à l'avenir renforcer la population in situ, quelques espèces auraient pu être sauvées de l'extinction si il y avait eu des plans de sauvegarde comme c'est le cas actuellement de la part d'associations.

 

Je suis tout à fait d'accord avec toi sur ce point.
Mais en réalité le problème n'est pas réglé pour autant car pourquoi ces oiseaux ont disparu?
Soit la chasse, soit la destruction de leur habitat, soit des prédateurs introduits maladroitement, bref l'action de l'homme en général.
A l'heure actuelle, il s'agit plutôt d'une destruction massive de leur environnement.
C'est bien beau d'élever des oiseaux pour espérer les relâcher, mais où?

Il est à noter que les ZOO et autres parcs animaliers se justifient exactement de la même manière. Ex: Pairi Daiza en Belgique qui fait venir un ours polaire pour amuser la galerie (et accessoirement faire un MAX d'argent).
De mon point de vue c'est juste pitoyable.

Je ne suis pas contre ou pour l'élevage étant moi même un adepte. Mais il faut cesser cette hypocrisie constante de dire que les animaux qu'on détient ne souffrent pas et qu'ils ne sont pas là pour notre plaisir personnel. Leur habitat naturel est irremplaçable et nos parcs luxueux ne changeront rien à cela. Une prison dorée reste une prison.

Mis à part cela, il est clair que les Etats (Belgique ou France) essaient de trouver de l'argent un peu partout et le monde de l'élevage n'y fera pas exception...


25 janvier 2020 à 20:01:09
Réponse #11
  • L'Equipe
  • Présent
  • *
  • Messages: 11376
  • Age: 9
  • location: Centre
  • Sexe: Homme
  • Rêver sa vie, vivre ses rêves

 captivité sécurisée ou vive sauvage risquée ..... ????

les animaux sauvages sont aussi prisonniers, prisonniers de leur instinct, des ressources alimentaires et du territoire des voisins

une gazelle n'est pas libre d'aller prendre un bain, dans un fleuve, aussi longtemps qu'elle le veut, les crocos adoreraient, et j'imagine qu'elle est super heureuse de voir un grillage entre elle et les guépards , ok propos un poil anthropomorphiques comme le fait de penser que les animaux ne sont pas heureux en captivité quand l'espace nécessaire leur est offert





25 janvier 2020 à 20:13:49
Réponse #12
  • Présent
  • *
  • Messages: 468
  • Age: 23
  • location: Belgique
  • Sexe: Homme

Il parait que certains SDF commettent des petits délits pour aller en prison en hiver pour être au chaud et avoir de la nourriture. L'idée n'est pas bête, cependant j'espère ne jamais y mettre les pieds.


Il est vrai que c'est difficile de juger du bonheur des autres, surtout s'il s'agit d'animaux non humains.
Mais avec un bout d'aile en moins, il est assez facile d'imaginer une souffrance quelconque