Choisissez Votre Couleur.


Auteur Sujet: Les infections par les moisissures  (Lu 8416 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

16 septembre 2013 à 13:03:56
Réponse #15
  • L'Equipe
  • Présent
  • *
  • Messages: 7692
  • Age: 42
  • location: ille et vilaine
  • Sexe: Homme



16 septembre 2013 à 18:22:27
Réponse #16
  • L'Equipe.
  • Présent
  • *
  • Messages: 6084

Pratique et bien résumé, merci Arthur ! ; )

Le blé est vraiment proscrit chez les marins alors ? Pas moyen de leur filer ça, même en friandise ?

faut eviter car il concentre beaucoup de poussiere qui combine a l'humidite et une certaine douceur entraine le developpement rapide de moisissures invisibles a l'oeil nu source de probleme...


21 septembre 2013 à 17:35:27
Réponse #17
  • Membre Present
  • Présent
  • *
  • Messages: 500
  • Age: 29
  • location: Washington DC (USA)
  • Sexe: Homme
  • Good times.

@ Androphis45 : Doit-on la craindre en ce moment ? Non, la notion de température est effectivement très importante car cette levure n'a pas la capacité de se diviser suffisamment vite sous 20°C pour pouvoir engendrer une infection.


@ Tomtom : L'expérience doit primer dans ce cas par rapport à "ma" théorie. Je ne peux qu'approuver la réponse de Patrice et l'expérience de Kiki :)


Allez, la suite dans la semaine !


21 septembre 2013 à 21:22:27
Réponse #18
  • L'Equipe
  • Présent
  • *
  • Messages: 10898
  • Age: 27
  • location: Bretagne
  • Sexe: Homme

Pratique et bien résumé, merci Arthur ! ; )

Le blé est vraiment proscrit chez les marins alors ? Pas moyen de leur filer ça, même en friandise ?

faut eviter car il concentre beaucoup de poussiere qui combine a l'humidite et une certaine douceur entraine le developpement rapide de moisissures invisibles a l'oeil nu source de probleme...

Je n'avais pas vu, merci pour l'info Kiki ; )


28 septembre 2013 à 23:51:19
Réponse #19
  • Membre Present
  • Présent
  • *
  • Messages: 500
  • Age: 29
  • location: Washington DC (USA)
  • Sexe: Homme
  • Good times.

     
Comme promis : la suite ! :)
Les symptômes de la maladie

1) Mycose
 
On parle de mycose lorsqu’un oiseau est malade suite à l’inhalation de spores de champignons. Cette inhalation peut causer des lésions dans le corps de l’oiseau. Les plaies peuvent s’enflammer et rendre ce dernier malade, aboutissant à une mycose. C’est notamment le cas de l’aspergillose (poumons) qui n’est toutefois pas contagieuse pour les autres congénères et du muguet. Le muguet est une candidose due à une levure du genre Candida (généralement de l’espèce albicans) et non pas à Aspergillus. Il correspond à une inflammation des muqueuses de la cavité buccale et du pharynx formant de généreuses plaques blanchâtres. Cette candidose est beaucoup plus rare que l’aspergillose et survient majoritairement chez les jeunes oiseaux.
 
Lors de la phase aigue de l’aspergillose, l’oiseau respire difficilement en émettant des sifflements et des cris inhabituels, ne se nourrit plus ou très peu et montre une soif qu’il ne peut jamais assouvir. Il s’affaiblit très vite, halète par moments, effectue des mouvements rapides de son corps de haut en bas de manière à recevoir plus d’air,  a de la fièvre et finit par mourir.  On peut parfois observer des tâches blanches à jaunâtres au niveau des poumons ayant une texture similaire aux pâtes des fromages. Ces tâches peuvent également être recouvertes de spores grises ou bleu-vertes. Bien que l’infection touche généralement l’appareil respiratoire,  la moisissure peut par ailleurs toucher ou s’étendre au cerveau, aux yeux, au foie, aux intestins, aux os et même aux nerfs ! Lorsque l’oiseau est touché au niveau des yeux, une inflammation de la rétine ou de la conjonctive peut survenir. L’oiseau peut devenir aveugle si l’infection n’est pas traitée à temps. Si ce sont les nerfs qui sont touchés, l’oiseau se déplace habituellement de manière saccadée, sans certitude et son cou se tord. D’autres symptômes de paralysie peuvent néanmoins être constatés suivant le type de nerfs touchés.
 
Lors de la phase chronique, l’oiseau n’a pas toujours une apparence malade. Il est donc possible de détenir des oiseaux atteints d’une aspergillose sans que cela puisse se remarquer. Les symptômes sont plus ou moins identiques à la phase aigue mais ils surviennent beaucoup moins violemment. Ces oiseaux peuvent après un certain laps de temps développer une anémie, c’est-à-dire une chute du nombre de globules rouges et donc une diminution de l’apport d’oxygène dans le corps ainsi qu’une perte de poids.  Leurs excréments, chargés en bilirubine, prennent une couleur jaunâtre et laissent entendre un début de respiration haletante. Par ailleurs, si l’oiseau est à un moment en situation de stress, alors les moisissures pourront continuer à se répandre dans le corps pour finalement aboutir à une mort certaine.   
 
2) Mycotoxicose
 
Le terme mycotoxicose est utilisé lorsque l’oiseau ne se contamine pas directement via l’inhalation ou l’ingestion des spores des moisissures mais par l’ingestion de mycotoxines produites par celles-ci dans la nourriture.  L’oiseau s’empoisonne car ces toxines sont particulièrement toxiques. Les mycotoxines - tout comme les toxines bactériennes - sont encore très peu connues, tant au niveau de leur diversité, que leur mode spécifique de production et d’action. Elles regroupent toutes les toxines produites par les champignons microscopiques, essentiellement les moisissures. La plus connue est l’aflatoxine produite par trois espèces d’Aspergillus (flavus, parasiticus et nomius) et regroupe en fait sous ce nom un ensemble de structures chimiques proches. Elles peuvent être présentes dans de très nombreux aliments en particulier dans les céréales (grains de maïs et de blé, graines de tournesol), les fruits à coques, les farines de viande et les huiles. Ces toxines empruntent la circulation sanguine pour être principalement métabolisées dans le foie.  Elles causeront donc spécifiquement et dans un premier temps des dégâts dans le système vasculaire et hépatique. En effet, ces aflatoxines ont un effet tératogène (production de malformations) car elles éprouvent une forte avidité pour l’ADN et les protéines. Des fortes concentrations en toxines peuvent aboutir à la mort de l’oiseau en quelques heures suivant sa sensibilité.
 
Il a récemment été prouvé que les moisissures et les bactéries produisant des toxines y sont elles-mêmes résistantes car elles produisent à la fois une molécule dite « antidote » contrant l’activité « poison » de la toxine. De nombreux laboratoires de recherche s’y intéressent car ces molécules antidotes pourraient être utilisées conjointement avec les antibiotiques.
 


29 septembre 2013 à 00:08:55
Réponse #20
  • L'Equipe
  • Présent
  • *
  • Messages: 10920
  • Age: 9
  • location: Centre
  • Sexe: Homme
  • Rêver sa vie, vivre ses rêves

technique et intéressant !!!!, merci



29 septembre 2013 à 13:51:22
Réponse #21
  • seine maritime
  • Administrateur
  • Présent
  • *
  • Messages: 30601
  • Age: 100
  • location: Normandie
  • Sexe: Femme
  • super caractère

Merci  8 )

je vais imprimer tout ça, tu as réussi à donner des explications sans trop de termes scientifiques ce qui n'est pas facile  (bisou)

il y a une suite  Z-+ Z-+ Z-+


 (ù)



29 septembre 2013 à 18:38:26
Réponse #22
  • Présent
  • *
  • Messages: 4677
  • location: Côtes d'Armor
  • Sexe: Homme

MERCI "Arthur"...j'en garderai un copie  HY*


29 septembre 2013 à 21:31:48
Réponse #23
  • Présent
  • *
  • Messages: 5323
  • Age: 43
  • location: Haute Savoie
  • Sexe: Homme

Très intéressant merci!!!

Jorge est doux, Jorge est frais...mais Jorge n'est vraiment pas pratique.
Tic Tac...


29 septembre 2013 à 23:54:32
Réponse #24
  • Membre Present
  • Présent
  • *
  • Messages: 500
  • Age: 29
  • location: Washington DC (USA)
  • Sexe: Homme
  • Good times.

Je tenterai de publier pour la semaine prochaine la partie "traitements" :)


30 septembre 2013 à 11:39:34
Réponse #25
  • Présent
  • *
  • Messages: 6073
  • Age: 31
  • location: Pas de calais
  • Sexe: Homme

GENIAL, UN GRAND MERCI !
"il y a la douleur physique ou primaire, la douleur mentale...et puis il y a le spirit, qui, lui n'a aucune douleur puisque the final conclusion of the spirit is perfection" Jean Claude Van Damme


30 septembre 2013 à 22:01:53
Réponse #26
  • seine maritime
  • Administrateur
  • Présent
  • *
  • Messages: 30601
  • Age: 100
  • location: Normandie
  • Sexe: Femme
  • super caractère

Je tenterai de publier pour la semaine prochaine la partie "traitements" :)

je vais t'aider à tenter  : D : D

 /°+


18 janvier 2017 à 17:01:36
Réponse #27

merci pour ces informations, très interressentes


19 janvier 2017 à 12:42:10
Réponse #28
  • Présent
  • *
  • Messages: 800
  • Age: 57
  • location: 79
  • Sexe: Homme